Intéroception comme connaissance de soi

Interoception signifie littéralement saisir(-ception) l’intérieur (intero), c’est donc la capacité à ressentir et à se représenter les signaux provenant du corps. L’intéroception est vitale, elle nous permet de ressentir la faim,la douleur, la peur, la joie, mais aussi la position du corps dans l’espace. Elle correspond à la capacité de communiquer avec son organisme. Lorsque cette communication est troublée, cela peut entraîner des désordres somatiques ou/et mentaux.

L’interoception comme moyen d’unifier le Corps et l’Esprit

Lorsque vous vous trouvez devant une peinture qui vous touche droit au coeur, ou lorsque vous écoutez une musique vibrante, vous pouvez ressentir la joie de votre corps. Ce n’est pas une joie mentale (elle ne provient pas de mots ou d’idée de la joie), elle est purement organique, elle ressemble à un léger picotement ou à une chaleur diffuse dans l’ensemble du corps. Certaines personnes sont par exemple plus ou moins conscientes de cette sensation, et sont donc plus ou moins aptes à ressentir ce que le corps dit de l’œuvre.

esthétique
Un de mes peintres préféré est Corot, j’éprouve souvent cette sensation devant le moine au violoncelle

D‘une autre façon, vous vous trouvez dans une ruelle sombre et peu fréquentée, c’est un chemin que vous prenez tous les jours depuis des années ; pourtant cette fois là, quelque chose a changé, vous ne savez pas quoi, mais vous avez une crampe au ventre qui vous force instinctivement à faire demi tour. Vous avez écouté votre corps, et vous avez probablement évité un danger peu visible. Votre organisme a probablement capté une odeur, un son inaudible, qui a non-consciemment été perçu et vous a alerté.

Dans les deux situations, le cerveau reçoit et traite les informations provenant des organes sensoriels (vue, ouïe, odorat, toucher) et selon la nature et la valence de l’information reçue, enclenche une série de réactions neurophysiologiques. Selon le niveau d’intéroception de la personne plusieurs possibilités demeurent :

  1. L’information sensorielle est traitée par le cerveau et entraîne en retour un signal physiologique (intéroceptif) tels qu’un changement de température, une modification de l’activité cardiaque et respiratoire, une douleur, une sensation au niveau du ventre etc. Ce signal est alors perçu consciemment et la personne y réagit en conséquence si elle possède une sensibilité intéroceptive. Elle comprend ce que communique le corps pour l’avoir plusieurs fois auparavant dans différentes situations.
  2. Dans un second cas, l’information sensorielle est aussi traitée, un signal intéroceptif a aussi lieu, mais la personne est peu sensible à ses signaux intéroceptifs et y fait donc moins attention. La communication est rompu, la personne n’a pas pris en compte ce que son corps lui communiquait.
  3. Dans un troisième cas plutôt fréquent, l’information sensorielle est traitée, un signal intéroceptif émerge, la personne en est consciente mais ne sait pas comment le traiter et réagir.
interoception

Schéma général du traitement des informations externes et internes par le cerveau. La voie “perception des mondes internes” peut être plus ou moins développée selon les individus. De même que la capacité de modifier ses mécanismes internes peut être plus ou moins efficaces selon chacun. Des exercices d’intéroceptif peuvent être efficaces pour développer ces facultés.

Lors d’un danger, ces deux dernières réactions peuvent être fatales ; il est donc important de travailler cette capacité, et de redéfinir ce lien corps/esprit, car c’est à travers ce lien qu’il est possible de dépasser la notion duelle corps/esprit et revenir à une unicité globale. Pourquoi faire ?

Les bénéfices d’une intéroception développée

Être plus conscient et sensible des petits changements dans l’organisme offre une grande palette d’avantages, que ce soit sur le bien-être général mais aussi au niveau de l’efficacité personnelle.

décision
“A fork in a footpath in the middle of a forest” by Jens Lelie on Unsplash
  1. Prendre de meilleurs décisions. Une étude récente a montré que les traders qui réussissent le mieux sur le marché financier sont ceux ayant une bonne intéroception [1]. L’intéroception est donc liée à une meilleure prise de décision intuitive et donc globalement une plus grande performance.
  2. Mieux réguler ses réactions. La sensibilité à ses signaux corporels permet d’être plus conscient et attentif à ses réactions automatiques et de s’en libérer plus facilement. Une bonne interoception mène donc à un meilleur contrôle de soi [2].
  3. Apprécier le moment. L’intéroception est la capacité à ressentir les réactions de son corps. Une bonne intéroception permet donc d’être plus à même de profiter d’un moment de relaxation, de mieux apprécier un bon repas en ressentant plus intensément l’effet que cela produit sur l’ensemble du corps.
  4. Une meilleure mémoire émotionnelle. Les personnes ayant une bonne intéroception ont aussi une meilleure mémorisation des évènements intenses [3]. A l’extrême, il a été montré que les personnes ayant une super mémoire, c’est à dire capable de retenir n’importe quel évènement, ont une augmentation de volume de l’amygdale qui est impliqué dans le traitement émotionnel des évènements [4]. Il semblerait que pour ces individus, chaque seconde de vie soit émotionnellement important et soit donc mémorisée avec intensité.

Quelles sont les principales structures cérébrales impliquées ?

insula

Henry Vandyke Carter — Henry Gray (1918) Anatomy of the Human Body (See “Livre” section below) Bartleby.com: Gray’s Anatomy, Planche 731

L’insula est une des structures impliquée dans la conscience intéroceptive [5]. Lorsque vous avez un cerveau humain devant vous, l’insula n’est pas visible, elle se situe en interne et fait partie du cortex cérébral. L’insula a longtemps été le parent pauvre des neurosciences, elle est maintenant à la mode, il est sexy de l’étudier et de publier dessus. Pour beaucoup de vieux neuroscientifiques, l’insula était une portion du cerveau viscéral [6] ; d’autres la voyaient comme un centre de traitement multimodales ; mais pour la plupart elle demeurait un véritable mystère. De nombreux récents articles, soulignent ses nombreuses fonctions comme l’intéroception mais aussi la conscience de soi, les émotions tels que le dégoût ou le plaisir ou encore la douleur. Elle est aussi impliquée dans la régulation du système nerveux autonome [7] et aurait un rôle sur le système immunitaire [8]. Pour ajouter à son intérêt, elle serait impliquée dans les auras extatiques — le mal sacré de Dostoïevski — ainsi que dans l’orgasme [9].
Cortex cingulaire antérieur

Les cortex cingulaires antérieurs (droit et gauche) se situent au milieu du cerveau, entre les deux hémisphère, adjacents au corps calleux. Ils sont à la fois en lien avec le système limbique, connu comme le cerveau émotionnel, ainsi qu’avec le cortex frontal, qui est impliqué dans les fonctions de haut niveau comme la prise de décision, l’inhibition, la régulation émotionnelle… Les fonctions du cortex cingulaire antérieur sont assez similaires à celles de l’insula antérieure ; il semble que ces deux structures appartiennent au même système fonctionnel [10]. Elles seraient impliquées toutes deux dans la conscience de soi, conscience du corps, ressentis subjectifs, et dans la réaction du système nerveux sympathique et parasympathique en rapport avec les évènements internes et externes.

Agir sur ces structures cérébrales pour améliorer l’intéroception

Les exercices visant à améliorer l’intéroception entraînent une modification structurelles et fonctionnelles de l’insula et du cortex cingulaire antérieur. Il a pu être observé une augmentation de matière grise au niveau de l’insula chez des méditants experts [11], une augmentation d’activité dans ces régions chez des pratiquants réguliers (30 minutes par jour) de méditation “mindfulness” [12].

curiosité
Photo by Teddy Kelley on Unsplash

Plaisir, éveil, curiosité… Le cerveau est un organe plastique, incroyable dans sa capacité d’adaptation et de changement. Confronté à un environnement approprié et un état d’esprit , le cerveau est apte à exprimer ses potentialités. Une équipe de chercheurs de l’Institut Pasteur, ont montré un lien entre l’humeur et la création de nouveaux neurones [13]. Ainsi, la curiosité, l’éveil et le plaisir amplifieraient la création de nouveaux neurones et amélioreraient donc l’apprentissage et les fonctions cognitives. Au contraire les états dépressifs seraient néfastes pour ce renouvellement neuronales et donc pour de nouveaux apprentissages…

Références

[1] Kandasamy, Narayanan, Sarah N. Garfinkel, Lionel Page, Ben Hardy, Hugo D. Critchley, Mark Gurnell, et John M. Coates. « Interoceptive Ability Predicts Survival on a London Trading Floor ». Scientific Reports 6 (19 septembre 2016): 32986. https://doi.org/10.1038/srep32986.

[2] Farb, Norman, Jennifer Daubenmier, Cynthia J. Price, Tim Gard, Catherine Kerr, Barnaby D. Dunn, Anne Carolyn Klein, Martin P. Paulus, et Wolf E. Mehling. « Interoception, Contemplative Practice, and Health ». Frontiers in Psychology 6 (2015). https://doi.org/10.3389/fpsyg.2015.00763.

[3] Garfinkel, Sarah N., et Hugo D. Critchley. « Interoception, emotion and brain: new insights link internal physiology to social behaviour. Commentary on »: Social Cognitive and Affective Neuroscience 8, no 3 (mars 2013): 231‑34. https://doi.org/10.1093/scan/nss140.

[4] Ally, Brandon A., Erin P. Hussey, et Manus J. Donahue. « A Case of Hyperthymesia: Rethinking the Role of the Amygdala in Autobiographical Memory ». Neurocase 19, no 2 (avril 2013): 166. https://doi.org/10.1080/13554794.2011.654225.

[5] Kuehn, Esther, Karsten Mueller, Gabriele Lohmann, et Simone Schuetz-Bosbach. « Interoceptive Awareness Changes the Posterior Insula Functional Connectivity Profile ». Brain Structure & Function 221, no 3 (avril 2016): 1555‑71. https://doi.org/10.1007/s00429-015-0989-8.

[6] Mesulam MM, Mufson EJ (1982) Insula of the old world monkey. I. Architectonics in the insulo-orbito-temporal component of the paralimbic brain. J Comp Neurol 212:1–22

[7] Oppenheimer, Stephen M., Adrian Gelb, John P. Girvin, et Vladimir C. Hachinski. « Cardiovascular effects of human insular cortex stimulation ». Neurology 42, no 9 (1992): 1727–1727.

[8] Ramírez-Amaya, V., et F. Bermúdez-Rattoni. « Conditioned Enhancement of Antibody Production Is Disrupted by Insular Cortex and Amygdala but Not Hippocampal Lesions ». Brain, Behavior, and Immunity 13, no 1 (mars 1999): 46‑60. https://doi.org/10.1006/brbi.1998.0547.

[9] Gschwind, Markus, et Fabienne Picard. « Ecstatic Epileptic Seizures: A Glimpse into the Multiple Roles of the Insula ». Frontiers in Behavioral Neuroscience 10 (17 février 2016). https://doi.org/10.3389/fnbeh.2016.00021.

[10] Medford, Nick, et Hugo D. Critchley. « Conjoint activity of anterior insular and anterior cingulate cortex: awareness and response ». Brain Structure & Function 214, no 5‑6 (juin 2010): 535‑49. https://doi.org/10.1007/s00429-010-0265-x.

[12] Tang, Yi-Yuan, Qilin Lu, Hongbo Feng, Rongxiang Tang, et Michael I. Posner. « Short-Term Meditation Increases Blood Flow in Anterior Cingulate Cortex and Insula ». Frontiers in Psychology 6 (2015): 212. https://doi.org/10.3389/fpsyg.2015.00212.

[13] Lledo, Pierre-Marie, Mariana Alonso, et Matthew S. Grubb. « Adult Neurogenesis and Functional Plasticity in Neuronal Circuits ». Nature Reviews Neuroscience 7, no 3 (mars 2006): 179‑93. https://doi.org/10.1038/nrn1867.


Open Mind Innovation est un institut privé français de recherches appliquées en neurosciences cognitives.

Il s’appuie sur une équipe pluridisciplinaire composée d’ingénieurs et de développeurs issus de la recherche, dont cinq docteurs (neurosciences cognitives, sciences du mouvement, réalité virtuelle) et des psychologues diplômés d’état.

Sa mission est de développer des neurotechnologies à l’intersection des neurosciences, de la psychologie et du jeu vidéo afin de concevoir les thérapies qui aideront demain à mesurer, entraîner et garder un esprit jeune, vif et en bonne santé.

Pour le grand public, Open Mind Innovation a créé le Performance Lab qui a pour objectif de proposer un bilan et des techniques d’entraînement de l’esprit adaptées à chaque individu. Pour en savoir plus sur ce service, c’est ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *